Viande avariée : la Douane Malienne réussit deux coups de maître

Nous ne savons plus quelle viande nous trouvons dans nos assiettes, à Bamako. En effet, par deux fois, la semaine dernière, la douane a saisi d’importantes quantités de foie, de volaille, en l’occurrence du poulet, des entrailles et du poisson avariés. La dernière prise a été faite, samedi dernier, à Kourémalé.

Le chef de brigade de Kourémalé et son équipe ont donc acheminé, samedi dernier, à la direction régionale des services vétérinaires, au marché Dibida, une camionnette remplie de foie de bœufs et de poulets avariés en provenance de Guinée. Ces produits, nous a-ton dit, proviennent de  France et d’Irlande

Déjà, lors de la première prise, la semaine dernière, les douaniers ont affirmé que la commerçante de cette marchandise est une Malienne qui l’importe de la Guinée. Ces viandes et poissons, ont précisé les douaniers, proviennent, le plus souvent, d’Uruguay, des Pays-Bas, de la Russie… Les défaillances dans la conservation de ces viandes, avant leur arrivée à destination, notamment dans les pays chauds, fait apparaitre sur ces marchandises, des virus et autres microbes qui les rendent impropres à la consommation. Les douaniers, qui se substituent à la gendarmerie et à la police, ces derniers temps, sont à féliciter. Les populations doivent redoubler de vigilance, face à ces marchandises, puisque, nous a-t-on assuré, la commerçante n’a pas regretté son geste et a même promis de continuer son commerce, après avoir décliné sa qualité de malienne.

B.D.

Source: Canard Déchainé