Les Echos de la douanes

    Douane et économie en mutation : des douaniers et logisticiens guinéens à l’école des Néerlandais

    C’est sur une note de satisfaction que la session de formation, initiée par les gouvernements néerlandais et guinéen à l’endroit du personnel de la douane et de la logistique, a clos ses travaux ce vendredi 6 mai à Conakry dans un réceptif hôtelier de la place, a-t-on constaté sur place.

    Fruit du forum tenu à la Haye en novembre 2015 pour la relance économique post Ebola dans les pays qui avaient été affectés parD4 l’épidémie, (Guinée, Sierra Leone et Libéria), ce renforcement de capacité a actualisé les connaissances et les compétences d’une vingtaine d’apprenants (douaniers et logisticiens) pour une douane moderne au service d’une économie en mutation.
    Pour le formateur, François Maessen, ‘’la session a été riche en échanges et en apprentissage.’’ Les apprenants étaient tous engagés et surtout curieux de savoir, a-t-il souligné, ce que le monde de la douane internationale avait à les offrir comme perspectives.

    Satisfait des acquis, Lancinè Kéita, recevant son certificat de formation nous a indiqué que ‘’ladite formation leur a D5permis de d’être outillés en techniques douanières à standard international et leur a aussi permis de comprendre que l’économie d’un pays peut changer au rythme de l’évolution de l’économie mondiale. Et d’ajouter : ‘’nous sommes vraiment heureux de bénéficier de cette formation qui constitue un plus pour nous.’’

    C’est par la remise des certificats aux deux (2) catégories de participants (douaniers et logisticiens) que cette session de formation qui a débuté le 3 mai, a pris fin.

    Latest Tweets

    Leave a Response

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    *


    *